(Français) Nouvel an Hmong


Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le nouvel an Hmong se célèbre entre la fin du mois de Novembre et pendant le mois de Décembre au Laos et passe de village en village. Cette célébration est l’une des plus réputées au Laos, grâce à des costumes traditionnels d’une grande variété de couleurs et ornementés de bijoux. Cette fête à des connotations aussi bien religieuses que culturelles bien que marquant principalement la fin de la saison agricole. C’est un des 5 nouveaux ans fêtés au Laos (Hmong, Theung, Chrétien, Chinois/ Vietnamien et Lao).

 

Qui, où et comment ?

Les Hmong représentent 9% de la population laotienne. Ce qui en fait la troisième minorité du pays. Cette ethnie nous est souvent plus connue que les autres en raison de son engagement au côté des français et des américains lors des guerres d’Indochine et du Vietnam.

Le nouvel an Hmong célébré chaque année marque donc la fin des récoltes et sert à se reposer d’une saison de travail plutôt dure. En effet, les Hmong récoltent le riz et le maïs dans des hauteurs plus ou moins escarpées ce qui implique l’ensemble des villageois, aussi bien des hommes que des femmes et parfois les enfants.Les festivités ont lieu dans chaque village une fois les récoltes terminées ce qui explique qu’elles s’étendent de mi-novembre à fin décembre.

En cette occasion beaucoup de Hmong expatriés reviennent sur leurs terres natales pour participer aux réjouissances. Il est donc bien plus courant de rencontrer des anglophones pendant cette période. Cette période de fête est animée par des musiques traditionnelles, des danses et divers jeux et attractions.

Cette période de fête est animée par des musiques traditionnelles, des danses et divers jeux traditionnels et attractions festives. Les réjouissances durent pendant plusieurs jours et alcool et nourriture sont servis en abondance lors de grands banquets. Au Laos, le lieu le plus connu pour y prendre part est  à environ une heure de route au nord de Vientiane, mais il est aisé de se retrouver dans nombre de villages Hmong participant aux fêtes dans la province de Xieng Khouang, Xaysomboun.

nouvel an hmong-pov-pob

 

Comment se déroule le nouvel an Hmong?

Avant d’entamer le nouvel an Hmong, des rituels religieux se déroulent au sein des foyers pour remercier les ancêtres et les esprits. Et si la famille est dotée d’un shaman, les esprits de la guérison sont également honorés.

À la suite de ces rites, de nombreux jeux et attractions ont lieu. Le plus important est sans doute le « Pov Pob », un jeu avec une balle en coton. C’est le moyen de briser la glace entre les jeunes Hmong, qui forment deux rangs face à face. Les participants se lancent alors la balle, mais les garçons ne peuvent pas se l’échanger. De même, il est mal vu que des jeunes du même clan s’envoient la balle. Si l’un des joueurs la fait tomber, il doit alors donner une pièce de son ornement à l’autre. Celui-ci ou celle-ci pourra alors la récupérer en chantant un chant traditionnel (de séduction). Le « Pov Pob » permet aux jeunes gens de se rencontrer entre différents clans, ce qui n’est pas toujours possible durant la saison des récoltes. Car, la grande quantité de travail oblige les hmong à rester dans leurs villages respectifs. Ce jeu conduit parfois à des mariages à la suite du Nouvel an. Il s’accompagne également de chants et de musiques traditionnels joués avec le Qeej. Un instrument propre aux Hmong, il est composé de tuyaux en bambou. Dans certains villages vous aurez peut-être la chance de voir des combats de bœufs ou des démonstrations de tir à l’arbalète.

arbalète-hmong

 

Le nouvel an Hmong ne vaut-il pas en lui-même un voyage au Laos ?

Découvrez nos idées de circuits au Laos !

Les avis de nos voyageurs vous intéressent ?