[French] Recette laotienne : Kao Poon


Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language.

Le Laos dispose de sa propre cuisine plutôt fraiche, peu riche en matière grasse, avec beaucoup de produits cuits à la vapeur ou grillés. Partiellement influencée par ses voisins mais aussi par son histoire, le Laos regorge d’une cuisine authentique réalisée avec de nombreux produits provenant généralement de la région locale : poissons d’eau douce, viandes, épices, aromates, herbes et légumes. Ici, les gens partent au marché de manière quotidienne chaque matin et parfois même aussi le soir. Des restes de la présence française sont aussi présents et c’est ainsi qu’il est facile de trouver des baguettes faites à partir de farine de… riz.

Si le riz, les légumes et les émincés de viande restent des ingrédients présents à chaque menu, il est à préciser que cette alimentation est toujours accompagnée d’un plat « liquide » : une soupe. Parfois, la soupe fait aussi office de repas et souvent on y trouve un bouillon très parfumé avec des nouilles de riz dedans. Selon la région et les ingrédients, cela s’appelle pho, kaophiak, kaosoi, kaopoon.

La soupe est présente sur la table dès le petit matin. Et, il n’est pas rare de voir les locaux se retrouver autour d’une table de rue boire leur café noir bien concentré accompagné de sa soupe de nouilles avant d’aller au travail.

Le Kao Poon, une soupe de nouille de riz est un incontournable de la cuisine laotienne et est considéré comme le plat national par excellence au Laos. Souvent pris le matin en petit-déjeuner mais facile à trouver à tout moment sur les étals de rues ou dans les marchés locaux, cette soupe est faite à partir de poisson (ou une viande) à laquelle se rajoute généralement du lait de coco et diverses épices locales selon vos goûts.

 

Ingrédients pour le bouillon (6 personnes) :

1 poisson découpé en morceau (ou une viande)

Des os de poulet ou de porc avec de la viande

300gr de porc émincé

1 tige de citronnelle

1 cive (cébette)

1 ail, 1 oignon coupé

Du galanga

Du coriandre en feuille

Du sel

Des cubes de sang coagulé

2 cuillères à thé de pâte de curry rouge

1-2 cuillères a the de sauce de poisson

3 cl de lait de coco

2 litres d’eau

 

Accompagnement :

2 lots de nouilles de riz séché

1 tasse de germes de soja

Des haricots verts coupés en petits morceaux

½ fleur de bananier coupée en petits morceaux (lanières)

¼ de chou coupé en petits morceaux

½ tasse de pousses de bambou émincé

Quelques feuilles de menthe

6 citrons verts

6 pigments séchés

 

Recette :

1/ Dans un large contenant, faire bouillir l’eau, rajouter le sel, l’ail, l’oignon, le galanga, la coriandre, la cive. Faire mijoter jusqu’à ce que de la mousse se forme sur la surface. Rajouter le poisson, les os et la sauce de poisson

2/ Quand le poisson est cuit, le retirer du bouillon et le laisser refroidir, laisser le reste mijoter jusqu’à ce que la viande puisse se retirer des os. Mettre de côté l’ail, l’oignon, le galanga, la coriandre

3/ Retirer les os du bouillon. Remuer le bouillon et jeter les résidus. Laisser ensuite le reste mijoter. Rajouter les cubes de sang. Quand ils reviennent à la surface, les retirer et les mettre de côté

4/ Retirer les arêtes du poisson, puis l’écraser. Oter la viande des os et la couper en petit morceau. Rajouter le poisson, la viande (des os) et le porc émincé au bouillon

5/ Dans une casserole a part faire chauffer le lait de coco et faire cuire jusqu’à ce que l’huile se sépare. Rajouter l’ail, l’oignon, le galanga, la coriandre. Mélanger tout et rajouter la pâte ce curry rouge. Vider l’ensemble dans le bouillon

6/ Préparer à part les nouilles de riz : les mettre dans de l’eau bouillante, les séparer les unes des autres, les retirer de l’eau après 3 minutes

7/ Servir dans un grand bol le bouillon, rajouter les nouilles puis les ingrédients à votre discrétion